Le jardin en automne


Les buissons et arbustes sont taillés et éclaircis, les plantes vivaces sont dédoublées, de nouvelles plantations sont effectuées et nettoyées. 

 

Pour de nombreuses mesures, les produits EM pour le jardin sont utilisés une nouvelle fois avant que la végétation ne se mette au repos. Les jalons sont posés dès l’automne pour l’année de jardinage suivante, c’est pourquoi il y a fort à faire...

Planter, repiquer, dédoubler et tailler

En automne, toutes les plantes vivaces sont généralement taillées pour faciliter leur repousse au printemps. Cependant, certaines plantes vivaces peuvent aussi être taillées au début du printemps et fournir ainsi un abri à un bon nombre d'organismes bénéfiques durant la saison froide. Après la taille, ameublissez le sol autour des plantes et incorporez du compost EM ou du Bokashi. C'est aussi le moment idéal pour épandre et incorporer la poudre de roche Bio-Lit sur les plates-bandes nettoyées en combinaison avec du compost ou du Bokashi Terra Preta.

Dernière fertilisation avant l'hiver?

La fertilisation se fait en principe en début de saison et durant la période de croissance, soit de mars à août et non en automne.

Certains produits EM pour le jardin n’ayant aucun effet fertilisant ou ayant un effet fertilisant durable, ils peuvent et doivent aussi être utilisées une nouvelle fois en automne. Pour une orientation rapide, voici une vue d’ensemble des produits judicieux en automne: 

Dosages

  • Verser 2 dl de Sol-FIT (EM-A) avec 10 l d’eau par m2 : Sol-FIT (EM-A) améliore la vie dans le sol et n’a en soi aucun effet fertilisant. Il assure la minéralisation de la matière organique dans le sol avec des nutriments à disposition des végétaux et il est utilisé tout au long de la durée de végétation. Une dernière application en automne s’avère également judicieuse. En effet, les micro-organismes dans le sol continuent à « travailler », même avec des températures basses, bien que plus lentement. Au début de la végétation au printemps suivant, suffisamment de nutriments sont alors à la disposition des végétaux.
  • Répandre 200 g de bokashi Terra Preta par m2 de surface au sol ou de bokashi fait maison. Le bokashi Terra Preta améliore la vie dans le sol et a un effet fertilisant de longue durée. Mélangé à de la terre, il est utilisé en automne pour de nouvelles plantations et il est incorporé dans des parterres de fleurs et de légumes pour améliorer la terre.
  • Incorporer 2 g par m2 ou 1/2 pot de yaourt de poudre EM Ceramic Super Cera- C dans le sol ou le verser (en le mélangeant à l'eau d'arrosage).

Biochar
à partir de CHF 6.00
Sol-FIT
à partir de CHF 8.00
Terra Preta Bokashi
à partir de CHF 9.00

Les nouvelles plantations en automne

Avant de planter, hydrater soigneusement

Avant de débuter la plantation, l’humidité de la terre des mottes et des pots doit être vérifiée. Toutes les plantes sont placées dans un bac, qui est rempli d’une solution d’eau et de Sol-FIT (EM-A) à 2 %. Ainsi, toutes les racines sont bien alimentées en eau et obtiennent dès le premier apport les micro-organismes positifs qui leur facilitent les débuts dans leur nouvel emplacement.

Les arbres et arbustes en mottes sont hydratés pendant quelques heures. Les plantes en pots / conteneurs sont hydratées jusqu’à ce qu’elles tombent au fond de l’eau et qu’aucune bulle d’air ne remonte plus, ou bien elles sont placées dans l’eau uniquement jusqu’aux 1/3 de la hauteur du pot, et leurs mottes racinaires peuvent se gorger pendant plusieurs heures.

Pourquoi arroser

Les plantes dans de la terre très sèche développent parfois un stress hydrique, avant d’arriver dans leur nouvel emplacement. Certes les plantes sont arrosées après avoir été mises en terre, mais si la motte racinaire est trop sèche, il est possible que l’eau n’atteigne pas toute la zone des racines. Cela s’explique par le fait que de la terre mouillée peut absorber l’eau plus rapidement que de la terre sèche. Malgré un arrosage généreux, certaines zones racinaires peuvent mourir en conséquence et toute la plante en pâtit.

L'eau qui n'a pas été utilisée pendant l'arrosage sera utilisée plus tard pour l'arrosage, alors ne la jetez pas !

Préparez le sol pour les plantes vivaces, les roses et les bulbilles

Les plantes vivaces, alliacées et roses aiment les sols aérés et riches en humus. Si tout un parterre ou une vaste zone doit être replanté(e), la fourche à bêcher convient pour aérer le sol sur environ 25 cm de profondeur.

Dosages

  • Tandis que le sol est aéré, incorporer 200 g à 1 kg de Bokashi Terra Preta ou de compost EM par m2 en guise d’engrais longue durée. Plus le sol est sablonneux, plus la quantité devrait élevée.

Si l'on ne veut introduire que quelques plantes individuelles, la terre prélevée est complétée et mélangée à la main avec du Bokashi Terra Preta ou du compost EM et quelques cuillères à café de poudre de roche Bio-Lit selon le volume.  Un sens des proportions est maintenant nécessaire, notamment pour le Bokashi: la terre ne doit pas contenir plus de 5 % de Bokashi Terra Preta afin que les racines fines ne soient pas endommagées par la faible valeur de pH du Bokashi.

 

Dans le cas du compost EM prêt à l'emploi, ce risque n'existe pas. Il peut donc être mélangé un peu plus généreusement avec les sols pauvres en humus et les sols sablonneux.

 

La, où des roses seront amenées à pousser, le sol doit être aéré sur environ 60 cm. Les roses font parties des plantes à racines profondes et elles n’aiment absolument pas l’humidité stagnante. Si la terre déblayée contient une proportion importante de glaise, elle devra être mélangée avec un peu de sable en plus du Bokashi Terra Preta / compost aux EM et de la poudre de roche volcanique.

 

Les alliacées non plus n’aiment pas l’humidité stagnante, qui peut potentiellement entraîner une pourriture des bulbes. Dans les sols limoneux, le sable est également utile: il est répandu sur le fond du trou réalisé pour la plante sur environ 2 cm d’épaisseur, les bulbes sont déposés dessus et le trou est complété avec le mélange composé de terre, de Bokashi Terra Preta / compost aux EM et de poudre de roche volcanique BIO-LIT.

 

Voici à quoi faire attention lors de la plantation d’arbres et d’arbustes 

Le trou pour la plante destiné à accueillir des buissons, des arbustes et des arbres doit être deux fois plus large et profond que les mottes racinaires. Idéalement, la terre déblayée est récupérée sur une bâche ou dans une brouette. Là, elle est mélangée avec environ 5 % de Bokashi Terra Preta ou de compost EM et de la poudre de roche BIO-LIT. La quantité est mesurée selon la surface du trou dans la terre et correspond à 200 g par m2. Elle est utilisée pour le remplissage une fois la plante positionnée.

 

Il est important d'aérer soigneusement le fond du trou avec une bêche. Les racines peuvent se développer aisément sur un fond aéré et l’humidité stagnante est évitée. La terre aérée au fond du trou creusé pour la plante est également enrichi avec du Bokashi Terra Preta ou du compost EM. Veillez à le tasser à nouveau avant d'y positionner la plante.

 

Après la plantation, tasser la terre et bien arroser 

L’homogénéité du sol doit être rétablie. Afin qu’aucun espace vide ne se forme autour des racines, la terre est tassée tout autour de la plante; de la terre supplémentaire est ajoutée en cas de besoin. Pour des gros trous, il est important de tasser quelque peu durant le remplissage.

 

Les arbres et arbustes à grosses mottes sont mis en boue en arrosant vigoureusement pour fermer les éventuelles cavités. Une buttée de terre tout autour de la couronne racinaire empêche l’eau d’arrosage de s’écouler en surface. Une telle bordure d’arrosage est recommandée dans tous les cas sur un terrain en pente ; en effet, l’eau peut ainsi mieux s’infiltrer dans la zone des racines.

 

Tout ce qui est planté frais en automne doit être arrosé avec des EM. Les micro-organismes renforcent la vie dans le sol et minéralisent également une multitude de nutriments issus du Bokashi Terra Preta / compost EM et de la poudre de roche BIO-LIT pendant les mois d'hiver déjà. Ceux-ci seront ensuite disponibles pour les plantes au printemps lorsque la végétation commence. 

Dosages

  • Buissons, arbustes, arbres : Une solution EM est inadaptée à l'arrosage pur, surtout pour les grandes plantes, car une grande partie de l'eau ne reste pas dans la zone des racines. Par conséquent, ces plantes ne sont arrosées avec de l'EM que le jour suivant la plantation, lorsque le sol est déjà bien trempé.
  • Plantes vivaces, roses et autres petites plantes : elles peuvent être arrosées directement après la plantation avec la solution eau / EM
  • Solution d’arrosage EM : 2 dl de Sol-FIT (EM-A) avec 10 l d’eau

Toutes les parties de la plante au-dessus de la surface du sol peuvent également être arrosées avec cette solution. La plantation / le repiquage représente un stress pour la plante et ainsi, feuilles, tiges et troncs sont également colonisés par des micro-organismes efficaces et renforcés en conséquence. Les plantes particulièrement fragiles peuvent aussi bénéficier de pulvérisations hebdomadaires de toutes les parties de la plante situées au-dessus du sol avec Plantes-FIT.

 

Quels végétaux planter en automne et lesquels planter au printemps ?

Bulbes de tulipes, crocus, narcisses et compagnie sont définitivement plantés en automne. Il s’agit également de la meilleure saison pour planter la plupart des plantes vivaces. Elles ne poussent plus en surface maintenant, mais les racines peuvent encore parfaitement se développer dans un sol chaud.

 

Certaines variétés de lys craignant le gel constituent une exception et sont plutôt plantées de mars à mai. En cas de doute, l’étiquette sur le pot indique la meilleure période de plantation.

 

Pour la plupart des buissons et arbres également, des roses et des plantes ligneuses à racines nues, le mot d’ordre est: planter maintenant!

Les épineux et les arbres à feuilles persistantes ne doivent toutefois pas être mis en terre après octobre afin d’éviter des dégâts dus au gel. En hiver aussi, ces plantes évaporent de l’eau par le biais de leurs feuilles.

Si elles ne sont pas suffisamment enracinées avant le gel, elles se dessèchent rapidement. Cela concerne, par exemple, le buis, le laurier-cerise, le rhododendron ou l’hortensia. Si ces espèces sont plantées au printemps, elles ont davantage de temps pour former des racines suffisantes avant le premier hiver.

Précieuse, la taille d’été pour le compost aux EM

Les buissons coupés, branches, feuilles et parties sèches des plantes ne doivent en aucun cas être intégralement jetés avec les déchets verts. Ces matières peuvent être entassées pour former un petit amas, afin d’offrir un petit endroit aux hérissons pour hiberner.

 

Autrement, un petit « silo à compost aux EM » peut être créé pour l’année suivante:

  1. Coupez ou broyez toute la matière à une taille qui peut aisément être incorporée dans le sol l’année suivante.
  2. Recherchez un endroit adapté dans votre jardin (par ex. une plate-bande vide ou un endroit dans lequel la pelouse peut être abîmée sans risque). Il est important que les vers de terre aient libre « accès » au compost.
  3. Entassez la matière coupée en petits morceaux et compressez-la au maximum. Pour comprimer, posez par exemple une planche sur votre silo à compost et marchez dessus.
  4. Arrosez ou pulvérisez chaque 4ème couche avant la compression avec une dilution de Sol-FIT (EM-A) et d’eau (2 dl de Sol-FIT (EM-A) et 10 l d’eau). Plus la proportion de bois est importante, plus vous aurez besoin de Sol-FIT (EM-A). Pour les déchets de cuisine végétaux, la règle empirique applicable est de 2 litres par m3.
    Pour votre « compost d’automne », utilisez jusqu’à 5 litres de Sol-FIT (EMA) par m3.
  5. Répartissez sur chaque couche un peu de poudre de roche volcaniqueBIO-LIT ou de poudre céramique d’EM Super Cera-C, par m3 env. 100 g.
  6. Le compost aux EM peut être utilisé dès le début des travaux de jardinage au printemps suivant.

À la différence de la fabrication traditionnelle du bokashi, la fermeture hermétique n’est pas nécessaire pour le compost aux EM. Contrairement au bokashi de cuisine, qui change peu d’aspect après la fermentation, le compost aux EM prend une apparence quasi-semblable à de la terre. Les vers de terre fournissent ici un travail complet et facilitent l’utilisation ultérieure.