Les étangs

L'eau est à la base de tout processus de vie. Pourtant les eaux saines, non polluées, sont de plus en plus rares. La question du traitement de l'eau est devenue cruciale. Le problème majeur dans les étangs est la prolifération des algues qui sont particulièrement présent ou un apport en azote est trop important. Ces plantes filamenteuses poussent dès les premières journées chaudes du printemps et recouvrent toute la surface de l'eau en un temps record.

 


étang pur

Assainissement de l'eau avec les EM

Les micro-organismes efficaces permettent de limiter la putréfaction des matériaux organiques (feuilles, déjections des poissons) qui se déposent sous forme de boues. L'eau retrouve sa qualité et sa vitalité, et le pH revient à une valeur neutre de 7. L'équilibre écologique peut s'instaurer de nouveau si l'on fait intervenir différents facteurs, qui s'ajusteront comme dans un puzzle.

 

Récupérer les algues avant le traitement. Les paquets d'algues contiennent des nutriments de qualité et peuvent servir de paillis pour les plates-bandes ou enrichir le compost EM de substances nutritives. Elles fourniront des matières organiques de grande qualité à votre jardin.

 

Prévoir des points d'ancrage pour les micro-organismes efficaces. Pour des volumes supérieurs à 5m3, plonger pendant quelques heures des pierres très poreuses dans de l'EM ou de l'EM-A, puis les déposer au fond de l'étang. On peut utiliser:

  • des briques creuses,
  • des zéolithes déposées dans des paniers ou des sacs en lin,
  • de l'argile expansée ou des granulats de lave,
  • des éponges naturelles lestées par une pierre.

Dans des bassins plus petits (1 - 3 m3) on installera 50 tubes de céramiques EM par m3, noués dans un filet ou enfilés sur une cordelette, à des endroits où l'eau coule par dessus ou bien là où elle est en mouvement. Ancrer la cordelette au bord avec des pierres, de façon à pouvoir la déplacer facilement.

Recettes pour l'assainissement

On peut combiner plusieurs méthodes, en fonction du niveau de pollution e l'eau et/ou de sa colonisation par les algues. Le but est bien sûr de renforcer le pouvoir régénérateur de l'eau et ainsi favoriser les bactéries positives, améliorer la qualité de l'eau, minimiser les traitements chimiques, diminuer les algues, boues et sédiments, etc.

 

Comment faire:

  • 1 litre d'Etang-FIT tous les 10 - 14 jours pour 10m3 d'eau
  • Doubler les quantités en cas de contamination importante
  • Pour une répartition optimale et lors de petites quantités d'eau on mélanger l'Etang-FIT avec de l'eau d'étang à 1:10 et la reverser dans les bords végétalisés ou dans les zones de régénération.
  • Pour les étangs avec un circuit d'eau non fermé on doublera les quantités
  • Premier traitement au printemps sitôt que la température de l'eau dépasse les 10 - 12°C

Remarques Importantes: d'éventuelles lampes UV ou appareils à ozone devraient être éteint pendant 48 heures.

 

En complément:

  • Etang-FIT photo+ agit seulement en utilisation combinée avec Etang-FIT et s'applique en complément dans les eaux particulièrement atteints par les algues.
  • Dosage: 0,5 l d'Etang-FIT photo+ pour 10 l d'Etang-FIT
  • Selon la contamination répéter 3-4 fois par année
  • Premier traitement au printemps sitôt que la température de l'eau dépasse les 10 - 12°C
  • Les effets de l'Etang-FIT sont accélérés.

Les Dangos ou Bokashi Balls ou internationalement nommées "Mud Balls", sont utilisés pour réduire les sédiments de boue et la pourriture dans les eaux stagnantes ou en mouvement. Les Dangos coulent au fond e l'eau et se désintègrent là. Les micro-organismes efficaces EM atteignent rapidement leur cible et y déploient le plein effet pour la réduction des sédiments.

Les sédiments sont composées de matières organiques comme les feuilles, les algues, des restes de nourriture pour poissons qui n'ont pas été décomposés mais aussi des micro-organismes morts. La raison du développement de ces sédiment est presque toujours du au fait qu'il y a plus de matière organique qui s'amassent dans les étangs que les micro-organismes n'arrivent à gérer et à éliminer. Les Dangos devraient être utilisés en combinaison avec les produits liquides pour l'entretient des étangs afin d'éviter la formation de nouveaux sédiments.

 

Comment faire:

  • 3 Dangos suffisent pour 6 m2 de surface d'Etang.
  • Dès 10 - 12°C de température de l'eau
  • 1-2 fois par année 1 Dango pour 2 m2
  • Pour les eaux peu profondes (< 50cm de profondeur) diminuer les quantités par la moitié
  • Si l'envasement est important, répéter l'application mensuellement jusqu'à ce que le résultat souhaité soit atteint

Les différents formes de céramique sont très utiles pour créer des points d'ancrage aux micro-organismes efficaces EM. La céramique dynamise et vitalise l'eau et empêche ainsi la prolifération des algues. L'eau devient plus douce. La céramique commence à agir au bout de 2 à 5 heures. Pour les biotopes alimentés naturellement les quantités de céramiques doivent être augmentées de 1,5 à 2,5 fois.

 

Comment faire:

  • La céramique doit être placé près d'une arrivée d'eau ou ailleurs ou l'eau est en mouvement.
  • Un grand anneau en céramique pour jusqu'à 200 litres
  • Pipe 35 pour jusqu'à 200 litres
  • 500g de petits tubes de céramiques pour 1000 litres
  • 500g de petits tubes de céramiques pour 10'000 litres d'eau en stagnation!

Les réactions sont visibles

Une fois plongés dans l'eau, les microbes commencent immédiatement à "s'agiter dans la marmite". Ils se jettent su les substances organiques qu'ils trouvent dans les algues et les boues de putréfaction. Dans un premier temps, l'eau se trouble et prend parfois une teinte brun chocolat. Il se peut même qu'avec l'EM-A, en raison de la présence de mélasse de canne à sucre qui fournit de l'azote, les algues connaissent une nouvelle phase de prolifération. Dans ce cas il est judicieux d'utiliser l'Etang-FIT photo+ qui favorise les processus de photosynthèse. Une fois actifs, les microbes utilisent les nutriments pour leurs propres besoins et les amas d'algues s'agglutinent et coulent au fond. Il faut alors les repêcher rapidement avant qu'elles ne se réalimentent en azote. On devrait pouvoir arriver à bout de cette calamité en trois semaines et obtenir une eau claire. Si l'invasion d'algues est trop importante, il faudra renouveler le traitement jusqu'à ce que l'écosystème soit rééquilibré et que l'eau reste limpide.


Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    CARRUPT Christine (mardi, 15 mars 2016 16:44)

    Bonjour, avant d'attaquer la régénération de mon étang avec les EM, je voulais m'assurer qu'il n'arrivera rien aux poissons rouge. Y en a 5, où faut-il les sortir pendant l'opération?
    Merci et meilleures salutations.