Bokashi

Ou l'engrais naturel par excellence!


Qui ne rêve pas de plantes plus vigoureuses, de récoltes plus abondantes et de légumes plus savoureux? Le Bokashi est une méthode qui permet à la fois de fabriquer des engrais organiques de qualité et de fournir à la terre une grande variété de micro-organismes et de nutriments, conditions idéales pour produire une alimentation pleine de vitalité.

pommier


Fabrication du Bokashi

Pour produire du Bokashi de cuisine ou de jardin, on peut mélanger de l‘EM·A ou du Bokashi à la matière verte.

Bokashi de cuisine:

Le seau pour Bokashi de cuisine s‘y prête à merveille. Récolter dans ce récipient les déchets de cuisine coupés finement et bien égouttés, en ajoutant à chaque couche une poignée de Bokashi EM™, ou en les vaporisant d‘EM·A. Bien comprimer chaque couche. Créer un milieu anaérobie à l‘aide d‘un sac de sable, un couvercle intérieur ou un sac en plastique sur la couche supérieure. Laisser écouler quotidiennement le jus de compostage à l’aide du robinet placé en bas du seau. Dilué, ce dernier peut être utilisé comme engrais. Entreposer le seau pendant 4 à 5 semaines dans un endroit sombre et bien tempéré, afin d‘assurer la maturation. Le Bokashi de cuisine est ensuite prêt à l‘emploi.

 

Bokashi de jardin:

La préparation de Bokashi de jardin est comparable au compostage: la matière verte est hachée et mélangée, comme pour un compost traditionnel. On y mélange 1 à 2 litres de EM·A par m3. Bien tasser ensuite la matière verte au sol, dans une benne ou un fût, puis recouvrir de manière à obtenir un milieu quasi anaérobie. En fait, on fabrique une sorte d‘ensilage: un silo en tranchée rempli d‘herbe, tassée avec le tracteur, correspond tout à fait à un Bokashi. Laisser fermenter pendant 4 à 6 semaines et le Bokashi est prêt à l‘emploi.

Bokashi avec du son de blé

  • 10 kg de son de blé
  • Env. 2.5 litre d’eau
  • Env. 90 ml d’EM-1
  • Env. 90 ml de mélasse de sucre de canne

Bokashi avec de la matière organique broyée

  • 1 m3 de matière organique broyée
  • 8l d’eau1l d’EM-1 ou EM-A
  • 2l de mélasse de canne à sucre
  • Év. 2 – 3 kg BIO-LIT poudres de roche ou Seemuschelkalk

Marche à suivre

Mélanger l’eau, la mélasse de canne à sucre et l’EM-1 et pétrir avec la matière organique. Ce mélange doit ensuite être bien tassé dans des sacs en plastique ou autres conteneurs et fermé hermétiquement. La teneur en eau devrait être entre 35 et 40%. L’humidité idéale est atteinte si le mélange se laisse former en boule, sans pour autant trop coller ou faire du jus.

  • Un stockage hermétique et au frais du Bokashi vous garanti sa conservation quasi illimitée.

 

Conseil pour une fermentation de compost EM

  • Le Bokashi peut être fait avec des matières organiques diverses comme par exemple du son de blé, du fourrage concentré, farine de maïs, de la paille hachée, tonte de gazon, déchets de cuisine et de jardin, coupe de bois broyée finement, du fumier bovin, porcin ou de poules, etc.
  • Mélanger la masse de compost avec Sol-Fit (EM-A), Terra-Preta-Bokashi et de la poudre de céramique EM-X ; fermer hermétiquement avec une bâche claire mais pas transparente et laisser fermenter pendant 4 8 semaines. Le compost EM n’a pas besoin d’être retourné.
  • On peut créer des réserves avec de la bonne terre mélangé avec du Bokashi qu’on peut enterrer dans des grands trous. En cas de besoin on peut alors se servir de cette bonne terre.
  • Pour la collecte des déchets de cuisine le seau pour Bokashi est parfaitement adapté.

 

Important

Si on veut utiliser le Bokashi comme engrais pendant ou après la plantation, il faut laisser une distance de 20 à 30 cm entre le Bokashi et les plantes. Le Bokashi a un pH acide après la fermentation qui se neutralise seulement après 14 jours dans la terre !


Télécharger
Fabrication du Bokashi.pdf
Document Adobe Acrobat 37.3 KB

Écrire commentaire

Commentaires : 0